rendement


rendement

rendement [ rɑ̃dmɑ̃ ] n. m.
• 1842; « action de rendre » 1190; de rendre
1Rapport entre un résultat obtenu et les moyens mis en œuvre pour le produire. Rendement d'une exploitation minière. Spécialt Produit de la terre, évalué par rapport à la surface cultivée. Rendement à l'hectare.
Écon. Valeur (ou volume) de la production rapportée à la quantité de facteurs de production utilisée (capital, travail, machines, hommes, etc.). productivité. Rendement croissant, décroissant. Baisse des rendements. Optimisation du rendement. « Tout accroissement de rendement exige un accroissement plus que proportionnel de force » (Ch. Gide).
Phys. Rapport de l'énergie utilisable à l'énergie mise en œuvre. Rendement thermodynamique d'une machine thermique. Rendement d'un capteur solaire, d'un amplificateur, d'un transformateur.
2Cour. Produit, gain. rentabilité. Rendement d'une opération. Rendement d'un placement ( intérêt) . Taux de rendement d'un investissement : rapport des recettes au montant du capital investi. Rendement actuariel brut. Rendement boursier : revenu d'une valeur mobilière exprimé en pourcentage du cours du titre (à un moment donné). Taux de rendement d'une action, d'une obligation.
Produit effectif d'un travail. effet, efficacité. Il s'applique beaucoup, mais il n'y a aucun rendement.

rendement nom masculin (de rendre) Production évaluée par rapport à une norme, à une unité de mesure : Le rendement d'un puits de pétrole. Rentabilité des capitaux employés, d'une somme placée ou investie : Placement d'un bon rendement. Efficacité de quelqu'un dans le travail : Il s'applique, mais le rendement est nul. Rapport de l'énergie ou d'une autre grandeur fournie par une machine à l'énergie ou à la grandeur correspondante consommée par cette machine. Agriculture Poids, volume d'une récolte rapporté à l'unité de surface, souvent exprimé en quintaux ou en tonnes par hectare. Chimie Au cours d'une réaction chimique, pourcentage des molécules d'une espèce chimique soumises à une transformation qui a conduit à un produit donné. (Une réaction n'étant généralement pas totale, son rendement théorique, qui dépend de la température et de la concentration des réactifs, est inférieur à l'unité. Le rendement pratique, inférieur au précédent, dépend en outre du temps pendant lequel les réactifs sont laissés au contact.) Électricité Rapport de la puissance utile à la puissance absorbée par un dispositif électrique. Industrie Quantité produite, par unité de temps, par une main-d'œuvre ou des équipements. ● rendement (expressions) nom masculin (de rendre) Loi des rendements décroissants, loi selon laquelle, si l'on augmente d'une unité un seul des facteurs d'un processus de production, les autres restant inchangés, le supplément de production consécutif (ou rendement) augmente jusqu'à un maximum, puis diminue. Rendement métal, taux de récupération du métal contenu dans un minerai lors d'un traitement. Rendement poids, ou pondéral, rapport de la masse de produit sortant d'un traitement à la masse de produit entrant. Rendement superficiel spécifique d'une peinture, surface qu'il est possible de recouvrir en une couche avec l'unité de volume (ou de masse) de la peinture. ● rendement (synonymes) nom masculin (de rendre) Rentabilité des capitaux employés, d'une somme placée ou investie
Synonymes :
Efficacité de quelqu'un dans le travail
Synonymes :
- productivité

rendement
n. m.
d1./d Produit proportionnel que donne qqch. Rendement d'une affaire, rapport entre les capitaux qui y sont engagés et ce qu'elle rapporte.
|| AGRIC Quantité de matière végétale produite sur une certaine surface de terrain. Rendement du coton à l'hectare.
|| ECON Rendement d'échelle: production supplémentaire due à l'augmentation de la taille d'une activité.
|| PHYS Rapport entre l'énergie utile restituée par un appareil ou une machine et l'énergie absorbée. Un rendement est toujours inférieur à 1 par suite de la dégradation de l'énergie en chaleur.
|| CHIM Rendement d'une réaction: rapport entre le nombre de moles réellement obtenues et le nombre de moles correspondant à la réaction totale.
d2./d Rapport entre le temps que qqn passe à faire un travail, l'effort qu'il fournit et le résultat obtenu. Cet ouvrier a un bon rendement.

⇒RENDEMENT, subst. masc.
A. — [Corresp. à rendre II C]
1. Production, travail exprimé, de manière implicite ou explicite, par rapport à une unité de référence. Rendement à l'hectare; rendement brut, net. Le plus remarquable effet de la division du travail n'est pas qu'elle augmente le rendement des fonctions divisées, mais qu'elle les rend solidaires (DURKHEIM, Divis. trav., 1893, p. 24). Les tentatives de non-directivité ne sont que dérision et leur rendement pédagogique est inférieur à celui de l'enseignement traditionnel (ANTOINE, PASSERON, Réforme Univ., 1966, p. 215). P. métaph. Notre machine spirituelle n'est d'un bon rendement que si nous nous occupons de ce qui correspond en nous à un fait d'émotion (BARRÈS, Cahiers, t. 10, 1914, p. 286).
2. Spécialement
a) ÉCON. Loi des rendements non-proportionnels ou loi des rendements décroissants. Loi économique selon laquelle la production croît à un taux moindre que celui d'un facteur dont on augmente l'usage, les autres facteurs étant maintenus constants (d'apr. TÉZ. 1972).
b) FIN. Montant des bénéfices réalisés (par une action, une rente, un impôt,...). Synon. produit, rapport. Il conseilla des titres à faible rendement qu'il jugeait particulièrement solides (PROUST, J. filles en fleurs, 1918, p. 454).
c) INDUSTRIE
Production fournie (par jour, par machine, par poste et par machine,...). La longueur du trait que l'on peut obtenir [dans l'extraction par le fil hélicoïdal] (...) [est d']un rendement moyen de 8 mètres carrés par journée de 8 heures (J. CAHEN, BRUET, Carrières, 1926, p. 116). La nécessité de choisir un mode de rémunération qui, à dépense égale, permette à l'entreprise d'obtenir le meilleur rendement (VILLEMER, Organ. industr., 1947, p. 130).
Travail fourni (par travailleur). Prime de rendement; salaire au rendement. L'intérêt du capitaliste est donc d'allonger au maximum les heures de travail ou, quand il ne le peut plus, d'accroître au maximum le rendement de l'ouvrier (CAMUS, Homme rév., 1951, p. 251).
B. — P. méton.
1. Rapport entre une production, un travail et la totalité des valeurs des unités qui permettent de l'obtenir. Une expérimentation sociale qui, dès l'origine, est consciente du rendement des dialogues sociaux s'ils deviennent plus libres (PERROUX, Écon. XXe s., 1964, p. 275).
2. Spécialement
a) BOUCH. Rapport entre le poids de l'animal en viande et le poids de l'animal vif. (Dict. XXe s.).
b) CHIM. Rapport du nombre de moles réellement obtenues au cours d'une réaction, et le nombre de moles attendues dans cette même réaction. (Dict. XXe s.).
c) PHYS. Rapport entre l'énergie utile et l'énergie totale consommée au même moment par un mécanisme, un processus. Rendement énergétique. Tandis que le rendement de la machine à vapeur, ne dépassait pas encore 12 pour 100 et celui du moteur à explosion, 17 pour 100, le Diesel atteignait d'emblée 31 pour 100 (P. ROUSSEAU, Hist. techn. et invent., 1967, p. 352):
... il est utile d'introduire la notion d'énergie naturelle annuelle. C'est l'énergie produite, en une année, en double effet, par des turbines de rendement égal à l'unité, en supposant qu'elle soit produite entièrement en chute maximum. C'est évidemment une simple vue de l'esprit car les turbines ne peuvent jamais atteindre un rendement égal à l'unité...
ROMANOVSKY, Mer, source én., 1950, p. 94.
C. — HIPP. [Corresp. à rendre I A] ,,Handicap. Avantage (en distance, temps, points, poids) concédé à un adversaire plus faible, de façon à égaliser les chances entre concurrents`` (PETIOT 1982).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1878. Étymol. et Hist. 1. Fin XIIe s. rendement de graces (Sermons St Bernard, 44, 4 ds T.-L.) — XIVe s., J. GOULAIN, Ration., Richel. 437 ds GDF.; 2. a) 1832 « produit de l'affinage du sucre » (Sully BRUNET, Considér. sur le syst. colonial, p. 113); b) 1846 rendement des terres arables (PROUDHON, Syst. contrad. écon., t. 1, p. 72); c) 1846 rendement des capitaux (ID., ibid., p. 47); d) 1870 « effet utile d'une machine » (LITTRÉ); e) 1885 rendement industriel ou mécanique d'une dynamo (H. FONTAINE, Électrolyse, p. 41); 3. 1905 rendement de l'ouvrier (HATON DE LA GOUPILLIÈRE, Exploitation mines, p. 395). Dér. de rendre; suff. -ment1; en a. fr. le mot est att. une fois au sens de « action de se rendre à l'adversaire » (1213, Faits des Romains, éd. Flutre et Sneyders de Vogel, p. 684, 10), sens repris dans EST. 1538, s.v. reddo, EST. 1549, NICOT 1606, STOER, Le Gd dict. fr.-lat., 1625, où rendement est glosé redditio. Fréq. abs. littér.:306. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) néant, b) 71; XXe s.: a) 162, b) 1 165. Bbg. GALL. 1955, p. 129.

rendement [ʀɑ̃dmɑ̃] n. m.
ÉTYM. 1190, rendement de grâces « action de rendre »; « le fait de se rendre, reddition », v. 1213; le sens général « action de rendre » survit jusqu'au XVIe; 1842, Académie, Compl., rendement du sucre « produit de raffinage du sucre » (une loi de 1826 prévoyait l'estimation de ce rendement); de rendre.
———
I
1 Produit (I., 3.) défini par rapport à une unité de mesure.Spécialt. a Agric. Produit de la terre, évalué soit par rapport au poids de la semence employée, soit, plus généralement, par rapport à l'unité de surface cultivée. || Rendement à l'hectare (→ Intensif, cit. 1). || Rendement plus ou moins grand (→ Cultiver, cit. 7; exploitation, cit. 7). Fertilité.
b Techn. Rapport entre le poids vif des animaux abattus et le poids de la viande qu'ils fournissent (rendement brut). || Rendement net, calculé par rapport au poids de la viande comestible (défalcation faite des déchets).
c Écon. Production (II., 5.) évaluée par rapport à certaines données de base (matériel, hommes; capital, travail, etc.). Productivité. || Rendement industriel (→ Hétérogène, cit. 2). || Diminuer (cit. 1), augmenter le rendement. || Loi dite du rendement non proportionnel, ou des rendements décroissants (d'abord appliquée à l'industrie agricole ou extractive, puis considérée comme une loi générale de la production), d'après laquelle « tout accroissement de rendement exige un accroissement plus que proportionnel de force » (Ch. Gide).aussi Population, cit. 4. || Rendement et rentabilité.
d (Mil. XIXe, in Littré). Phys. Rapport de l'énergie ou de la puissance utilisable à l'énergie ou à la puissance mise en œuvre (soit au cours d'un transport, soit à la suite d'une transformation).
REM. Par analogie, on parle du rendement d'un « transducteur », qui transmet l'énergie d'un ou de plusieurs systèmes à un ou plusieurs autres systèmes, l'énergie pouvant être mécanique, électrique, acoustique… à l'entrée, et de nature identique ou différente à la sortie.
Rendement d'un circuit oscillant pour une fréquence déterminée; rendement d'un tube électronique…; rendement électronique relativement à la puissance fournie. || Rendement d'une antenne : rapport entre l'énergie rayonnée par l'antenne et la puissance fournie. || Rendement de transmission, rendement directionnel.Rendement lumineux, d'une source lumineuse, exprimé en bougies, en lumens par watt de puissance électrique.Rendement thermodynamique d'une machine thermique.
1 Carnot considéra (…) le rapport du travail produit à la quantité de chaleur fournie par la source chaude. Il montra que le rendement est maximum quand le cycle d'opérations décrites par la machine est réversible en son entier… En appliquant à ce cycle le principe général qu'il ne peut y avoir de travail sans chute de température, il démontra que le rendement maximum dans une machine réversible est indépendant de la nature du corps qui effectue la transformation de la chaleur en travail (…) Il arrêtait ainsi ceux qui pensaient obtenir un rendement indéfiniment croissant.
Grande Encycl. (Berthelot), Carnot (Sadi).
Cour. (Spécialt). || Rendement d'une machine thermique.
Par anal. || Le rendement de la « machine humaine » (→ Énergie, cit. 15; maximum, cit. 2).
Chim. Rapport du nombre de molécules-grammes obtenu au nombre théorique (pour une réaction totale).
Techn. Pourcentage (en poids, en volume) du produit obtenu par rapport à la matière première traitée (dans une distillation). || Rendement volumétrique : nombre de m3 de gaz produit pour 100 kg de charbon.
2 Cour. Gain. Produit; donner, rendre. || Rendement d'un placement : montant des intérêts ou dividendes perçus dans un espace de temps donné. Fructifier; gain, profit. || Rendement d'une vente. || Rendement des impôts.Fig. || Coter (cit. 2) l'art d'après son rendement moral. Effet, efficacité. || Il s'applique beaucoup, mais il n'a aucun rendement.
2 Ali et Jo achèvent leur coffrage. Pas de temps à perdre, ils sont au rendement.
Claude Courchay, La vie finira bien par commencer, p. 9.
3 (XXe). Produit effectif du travail. Efficacité.
———
II Sports. Action de rendre (de la distance); distance ainsi rendue. Handicap.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Rendement — (franz., spr. rangd māng), was eine Sache, namentlich eine Berechnung, austrägt; die bei technischen Prozessen, namentlich in der Zuckerfabrikation, erhaltene Ausbeute …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Rendement — (frz., spr. rangdmáng), Ertrag, Ausbeute, bes. an Raffinade aus dem Rohzucker …   Kleines Konversations-Lexikon

  • rendement — Rendement, Redditio …   Thresor de la langue françoyse

  • Rendement — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Rendement », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) L idée générale de rendement qualifie la… …   Wikipédia en Français

  • rendement — (ran de man) s. m. 1°   Ce que rend, ce que produit une chose, une exploitation quelconque. Le rendement d une terre en grains, d un minerai en fonte. 2°   Produit de l affinage du sucre. 3°   Rendement dynamique, quantité de force produite.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • RENDEMENT — n. m. Ce que rend, ce que produit une chose. Le rendement d’un minerai. Le rendement d’une terre. Le rendement d’une machine. Cette culture, cette industrie est d’un bon rendement, Elle est d’un bon rapport. Le rendement des impôts, Ce que… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Rendement — Ren|de|ment 〈[ rãdəmã:] n. 15; schweiz.; Sp.〉 Ausbeute, Leistung ● er ist weit von seinem Rendement entfernt [frz., „Ertrag, Nutzen“] * * * Rendement   [rãd mã; französisch, zu rendre »zurückerstatten«] das, s/ s, Gehalt eines Rohstoffes an… …   Universal-Lexikon

  • Rendement — Ren|de|ment [rãdə mã:] das; s, s <aus fr. rendement, eigtl. »Ertrag«> Gehalt eines Rohstoffes an reinen Bestandteilen, bes. der Gehalt an reiner [Schaf]wolle nach Abzug des Feuchtigkeitszuschlags …   Das große Fremdwörterbuch

  • rendement — produkcija statusas T sritis automatika atitikmenys: angl. manufacture; output; production vok. Ausarbeitung, f; Erzeugung, f; Herstellung, f; Produktion, f rus. выработка, f pranc. production, f; rendement, m …   Automatikos terminų žodynas

  • rendement — našumas statusas T sritis automatika atitikmenys: angl. efficacy; efficiency; yield; performance; productivity; throughput vok. Ausbeute, f; Durchsatz, m; Durchsatzrate, f; Leistung, f; Leistungsfähigkeit, f; Produktivität, f rus.… …   Automatikos terminų žodynas